Accueil > FORMATIONS / APPRENTISSAGES > Formation professionnelle > Massages : comment diversifier vos offres ?

Massages : comment diversifier vos offres ?

De nos jours, le besoin de détente se fait de plus en plus ressentir. Face à cette demande grandissante, le massage connaît un essor fulgurant, offrant de nombreux débouchés aux apprenants et à ceux qui travaillent déjà dans le milieu de la beauté et du bien-être et qui souhaitent ajouter cet art à leurs compétences. Les nouveaux professionnels pourront exercer le métier de façon libérale, voire ouvrir leur propre établissement. Pour satisfaire la clientèle, ils doivent offrir des services diversifiés et attrayants. Découvrez sur cette page comment y parvenir !

L’intérêt des formations en massage

En France, les salons de massage et spas, ainsi que les instituts de bien-être ont la côte. Cela permet aux professionnels du massage de mettre en pratique leur savoir-faire acquis dans des centres de formation. L’un de ces centres que vous trouverez sur ce site, accompagne l’élève durant sa formation, mais aussi après cette dernière, jusqu’à ce qu’il trouve un emploi ou crée une entreprise.

L’obtention d’un diplôme ou d’une qualification particulière n’est pas indispensable pour devenir masseur. Toutefois, ce dernier doit suivre une formation reconnue par les professionnels du métier, ainsi que les compagnies d’assurance pour garantir les masseurs libéraux. De plus, les formations l’aideront à s’exercer aux différentes techniques de massage et à bien connaître l’anatomie du corps humain.

Les formations possibles pour devenir masseur

Depuis décembre 2018, vous avez la possibilité de suivre une formation au métier de masseur bien-être enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). L’avantage est que ce genre de formation est éligible à des aides aux financements.

formation massage

Vous pouvez choisir la formation qui est conforme à votre profil et à votre projet. Pour cela, nous vous recommandons de recourir aux deux fédérations suivantes :

  • la Fédération Française des Masseurs Bien-Être (FFMBE)
  • la Fédération Française des Massages Traditionnels de Relaxation (FFMTR)

Ces deux organismes ont pour but d’encadrer et de promouvoir le massage bien-être, en mettant en place une déontologie et des programmes de formation.

Il faut souligner qu’aujourd’hui, les formations peuvent se faire via les cours à distance, la formation en alternance ou la formation professionnelle continue.

Les différents types de massage

Après avoir suivi ces formations, le masseur doit pouvoir réaliser une pléthore de techniques de massage. Les plus populaires sont les suivantes :

Massage suédois : c’est le massage le plus connu en Amérique du Nord. Il s’agit d’un massage thérapeutique doux, pratiqué sans douleur, qui sert à relaxer et à détendre les muscles endoloris.

Shiatsu : le shiatsu est aussi un massage thérapeutique qui consiste à exercer la pression avec les doigts, les coudes ou les poings sur les points de tension. Il peut avoir de l’effet sur certains organes, et même défaire les nœuds musculaires.

Réflexologie : la réflexologie aussi exerce une pression sur des points stratégiques qui sont reliés à des organes du corps. Elle vise à soulager certains maux tels que les migraines, les problèmes respiratoires et intestinaux.

Massage californien : idéal pour combattre le stress, le massage californien vous assure une détente durable avec douceur et fluidité. Il combine plusieurs techniques telles que l’effleurage, le tapotement, la friction, le pétrissage et la vibration.

Massage thaïlandais : il demande un peu plus d’action et allie pression, pétrissage et étirements. C’est une technique qui permet de diminuer le stress, augmenter la souplesse, tonifier les muscles, libérer des tensions…

Pierres chaudes : doux et apaisant, ce type de massage se fait sur des points stratégiques de votre corps, avec des pierres de balsate chaudes recouvertes d’huiles essentielles.

Massage pour femme enceinte : c’est le massage qui aide les femmes enceintes à lutter contre les petits maux désagréables comme la fatigue, l’angoisse, la courbature… Il est déconseillé durant les trois premiers mois de grossesse.

Massage sportif : il sert à prévenir ou soigner les blessures.

Massage à quatre mains : effectué par deux massothérapeutes, il favorise la détente, la relaxation et la circulation sanguine. C’est aussi un parfait anti-stress.

Massage assis ou sur chaise : il est réalisé sur une chaise spécialement conçue et est très plébiscité par les travailleurs stressés pendant leur pause-déjeuner.

Pour finir, il existe de nombreux autres massages bien-être que vous pouvez utiliser pour diversifier vos offres. Pensez au massage abdominal, cachemirien, ayurvédique, holistique, hawaïen, chinois, massage-danse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *