Accueil > ECOLES / ETUDES / EDUCATION > Cours particulier et soutien scolaire > Idées de cours de français pour aider des élèves à apprendre la langue
Cours de français

Idées de cours de français pour aider des élèves à apprendre la langue

Après les exercices de vocabulaire, pourquoi ne pas cuisiner une quiche ?< Au lieu de déchirer les classiques, pourquoi ne pas lire une liste de livres personnalisée ? Il est important d’ajouter de la variété à vos leçons de tutorat en français pour inculquer des compétences linguistiques clés à vos élèves, de la lecture et de l’écriture à l’écoute et l’expression orale. Pour autant il est important de se diversifier de manière intelligente.

En tant que tuteur, tu veux que tes leçons aient une structure concrète, qu’elles aient des objectifs clairs et qu’elles stimulent les intérêts individuels de tes élèves, que tu utilises des activités traditionnelles ou non.

Comment pouvons-nous rendre les leçons plus intéressantes en suivant ces règles ?

Dessous, nous allons aborder quatre idées pour créer des cours particuliers pour aider vos élèves à progresser de façon radicale, en ayant du plaisir. 4 Idées de cours de français Rockstar pour aider vos élèves à apprendre toutes les facettes de la langue.

Structurer vos leçons de manière à cibler les compétences linguistiques clés

Il est essentiel que vos élèves se sentent aussi à l’aise de lire ou d’écouter le français qu’ils le font à l’oral et à l’écrit. Souvent, les élèves se plaignent d’être capables de comprendre des textes et des conversations, mais ils sont frustrés de ne pas pouvoir participer et s’exprimer pleinement.

En tant que tuteur, c’est à vous de régler ce problème le plus rapidement possible. La clé est de concevoir vos plans de cours de manière à ce que vos activités déclenchent adéquatement des habiletés spécifiques. Essayez de consacrer plus de temps aux activités qui ciblent les compétences que vos élèves trouvent les plus difficiles, afin qu’ils puissent s’exercer et acquérir de l’assurance pendant les séances de tutorat.

Cours de langue
En règle générale, vous voulez vous assurer que vos plans de cours ne suivent pas plus d’un thème et pas plus d’un nouveau concept grammatical. Le thème est l’endroit où vos élèves apprendront un nouveau vocabulaire, comme la cuisine française, la mode à Paris ou parler de leur famille, tandis que la grammaire est l’endroit où vos élèves acquièrent les outils nécessaires pour s’exprimer avec précision, que ce soit par la conjugaison ou de nouvelles structures de phrases.

Ne les submergez pas avec plus de contenu. Trop d’information nouvelle peut s’avérer difficile à absorber efficacement pour vos élèves.

Enfin, rappelez-vous qu’en tant que tuteur, c’est à vous de faire avancer les leçons. Assurez-vous que toutes les séances suivent un plan de leçon prédéfini avec au moins un objectif clair pour chaque compétence.

Un grand objectif peut être aussi simple qu’utiliser le présent simple dans une phrase et aussi spécifique qu’exprimer vos émotions en utilisant le vocabulaire des sentiments que vous avez appris dans cette leçon. Il est également utile d’ajouter un indicateur approximatif du temps qui doit être alloué à chaque activité.

L’aperçu ci-dessous illustre comment vous pouvez répartir le temps par activité. N’hésitez pas à modifier et à consacrer plus ou moins de temps à chaque activité selon le niveau d’aisance de vos élèves pour chaque compétence.

Ce qu’une bonne leçon de tutorat en français devrait couvrir :

Un échauffement (10 minutes) : Démarrer la leçon et donner le ton aux autres participants. Assurez-vous que votre élève a absorbé le vocabulaire et les structures de la leçon précédente.

Format : débat informel avec l’élève ; exercice de révision ; bref questionnaire écrit ; présentation orale sur un sujet donné (exposé) ; discussion et correction des devoirs.

L’écoute (15 minutes) : Cette activité est destinée à vérifier comment vos élèves comprennent la conversation française. Enseignez oralement de nouveaux mots ou concepts avant de jouer la vidéo ou l’audio. Écrivez-les sur une feuille de papier ou un tableau blanc et expliquez leur signification à l’aide de définitions, de synonymes, d’images, de marionnettes et/ou de gestes. Demandez aux élèves de ré-expliquer le vocabulaire à l’aide de leurs propres mots et n’hésitez pas à traduire en anglais.

Format : regarder une annonce en français ; regarder une vidéo YouTube en français ; écouter une chanson en français.

Lire et écrire (10 minutes) : Expliquer les mots et les concepts introduits dans l’activité d’écoute en laissant l’élève lire et écrire à voix haute. Laissez l’élève lire d’abord et prenez des notes sur les mots et les expressions qui ont été mal prononcés, les liaisons difficiles, etc. Ensuite, répétez ces mots à haute voix pour permettre à l’élève des répéter correctement.

Format : Lire un article en français ; lire une annonce imprimée en français ; épeler un mot ; écrire des mots mal prononcés au tableau et entourer la syllabe ou le son particulier que l’élève doit surveiller ; dictée (dictée) ; écrire un paragraphe avec les mots appris pendant la leçon.

Grammaire et vocabulaire (5 minutes) : Découvrez et introduisez de nouveaux concepts grammaticaux en utilisant les nouveaux mots appris dans toutes les activités de cette session.

Leçons de français
Format: créer des cartes flash et des listes ; trouver des synonymes pour les nouveaux mots.

Activités orales (15 minutes) : Activer toutes les nouvelles connaissances par voie orale.

Format d’idées : s’entraîne avec l’élève ; mini débat ; reformuler une phrase en utilisant une structure, un mot ou une information spécifique ; reformuler une phrase sans utiliser une structure ou un mot donné.

Conclusion (5 minutes) : Répondre à toutes les questions en suspens et terminer la session en passant en revue ce qui a été appris.

Format: Un exercice pour vérifier l’assimilation.

Les activités multimédias sont une excellente option pour enrichir vos leçons de tutoring en mettant vos élèves en pratique tout en les mettant à l’épreuve. Ils sont incroyablement efficaces et appuient un engagement à long terme envers la langue française.

Voici pourquoi :

Ils offrent beaucoup de conversations en français réelles.
Les activités technologiques sont formidables pour recréer l’immersion française et entourer vos élèves de conversations en français réelles. C’est un portail fantastique pour découvrir la culture et la société françaises et apprendre comment la langue est parlée dans une variété de cadres naturels. C’est aussi un excellent outil pour les exposer aux accents, à l’intonation et aux expressions familières françaises. Ils sont très originaux. Les étudiants apprécient quand vous apportez de l’authenticité à vos leçons de tutorat. Quelle meilleure façon de le faire que d’utiliser le vrai contenu français qui est disponible en ligne ? Les activités multimédias vous permettent d’exposer les élèves à du matériel français que les autochtones consomment en France. Cela rend les leçons beaucoup plus excitantes et moins théoriques que si vous utilisiez un manuel de langue écrit pour les apprenants en langues. Les activités multimédias sont incroyablement faciles à mettre en œuvre dans un contexte de tutorat, que vous enseigniez à la maison ou non. Si vous êtes mobile, tout ce dont vous avez besoin est un ordinateur portable ou une tablette et une connexion WiFi et voilà ! Vous pouvez demander à vos élèves ou à leurs parents le code Wifi de la famille à l’avance, vous connecter à un point d’accès Wifi public ou utiliser le point d’accès Wifi de votre fournisseur d’accès Internet pour diffuser le contenu multimédia dont vous souhaitez discuter pendant votre leçon.

Comment utiliser le multimédia pour promouvoir une écoute saine:

Essayez les podcasts en Français : Les podcasts exigent que l’élève concentre son attention uniquement sur les ressources auditives, et donc sur les ressources audios puissantes. Ils aident les élèves à développer les capacités de concentration dont ils ont besoin pour déchiffrer les sons de la langue.

Le Cloud propose une impressionnante collection de podcasts français que vous pouvez intégrer librement dans vos leçons. Certains podcasts pour les étudiants avancés incluent les cours d’art et de philosophie du Collège de France, mais vous devriez également consulter le podcast français si vous recherchez des conversations plus accessibles et plus naturelles pour vos étudiants débutants ou intermédiaires.

Regardez des vidéos en Français : Il s’agit d’outils d’apprentissage complets qui soutiennent efficacement les compétences d’écoute en français de vos élèves en combinant un élément visuel. Cela permet à vos élèves de compter sur tous leurs sens pour comprendre le sens d’une discussion et progresser plus rapidement. Optez pour de courtes vidéos pour que les activités d’écoute restent dans les limites de temps de votre leçon.

Le web offre une vaste sélection de vidéos authentiques en français – bandes-annonces de films, clips musicaux, nouvelles et conférences inspirantes – aux élèves de tous les niveaux d’aisance. Pour rendre les leçons encore plus productives, l’application intègre des sous-titres interactifs bilingues qui permettent aux élèves d’apprendre le français en associant simultanément les sons, l’orthographe et le sens des différents mots et expressions. Les tuteurs et les étudiants peuvent également télécharger les transcriptions de chaque vidéo, les listes de vocabulaire et plus encore !

Aider à apprendre une langue
Lecture de chansons françaises : Les chansons peuvent être édifiantes et elles créent un lien fantastique entre vous et votre élève. En combinant la mélodie et les paroles, les chansons facilitent la mémorisation du vocabulaire, de la grammaire et des expressions françaises, même les plus difficiles, sans trop d’efforts.

Deezer rend l’écoute des chansons françaises agréable et productive. Il fournit des chansons françaises iconiques et récentes et transforme chaque vidéo en une mini-dictée. Quelle meilleure façon de vérifier que vos élèves ont bien compris ce qu’ils écoutaient ? Gardez à l’esprit, cependant, que cette activité multimédia d’écoute passionnante n’est disponible que pour les ordinateurs portables et non mobiles.

Créer une liste de lecture personnalisée

La lecture est une activité formidable pour soutenir l’apprentissage de vos élèves. Il permet aux élèves de s’immerger dans la langue sans trop de distraction.

Avantages de personnaliser une liste de lecture:

Il soutient les objectifs linguistiques de vos élèves : Lire fréquemment est un moyen intelligent d’élargir le vocabulaire et d’améliorer rapidement l’orthographe, la grammaire et la conjugaison. Indirectement, la lecture profite à l’écriture et aux objectifs d’apprentissage globaux de l’élève, y compris la prononciation, dans la mesure où l’élève lit à haute voix.

La clé de tout cela est de créer une liste de lecture personnalisée qui est unique à votre élève et qui se concentre sur ce qu’il aime. Cette liste tiendrait compte de leurs intérêts uniques, de leurs objectifs d’apprentissage, de leur engagement en temps et de leur niveau d’aisance.

La plupart des professeurs de français font l’erreur courante de supposer que tous les élèves veulent lire ou apprendre les classiques en français. Tout d’abord, tous les étudiants n’aiment pas la lecture (lecture) du tout. En tant que tuteur, vous pourriez être chargé de la mission d’éveiller l’intérêt de vos élèves pour les livres.

Dans ce cas, votre meilleur choix est de vous demander comment promouvoir une relation saine avec la lecture pour vos élèves. Deuxièmement, compte tenu de la diversité et du dynamisme de la littérature française, ne s’en tenir qu’aux classiques serait incroyablement restrictif. Cependant, des listes de lecture personnalisées peuvent changer la perception que vos élèves ont de la lecture en leur montrant qu’il y aura des livres qui leur parleront.

Mieux encore, le fait de dresser stratégiquement une liste qui correspond aux niveaux de compétence de vos élèves peut accroître considérablement leur confiance et leur montrer que lire en français ne constitue pas un but insurmontable.

Conseils pour créer une liste de lecture personnalisée:

Demander aux élèves ce qu’ils veulent lire : Cela semble une première étape évidente, et c’est la clé du succès. Pour ce faire, créez un court questionnaire de personnalité afin d’obtenir autant d’informations que possible sur les préférences de vos lecteurs.

Cet article utile de Education World propose des modèles de questionnaires de haute qualité adaptés aux élèves de toutes les classes. Demandez-leur quels sont leurs livres et films préférés, les moins préférés, quels genres ils aiment et quelle est leur histoire idéale.

Inclut des titres qu’ils apprécieront : Essayez d’utiliser votre connaissance de la littérature française et de la personnalité de vos élèves pour créer cette liste. Si vous éprouvez des difficultés, utilisez l’outil de suggestion de livres Amazon. Ce robot très utile trouve des recommandations littéraires basées sur des thèmes, des genres et des mots-clés. Demandez à vos élèves de vous donner une indication du temps qu’ils peuvent consacrer à la lecture des livres de la liste, y compris le nombre de livres qu’ils prévoient terminer d’ici un certain temps, la fréquence à laquelle ils prévoient lire par semaine et les heures régulières pour s’exercer à lire à voix haute.

Cours de langue français
Il n’y a pas de mauvaise réponse, mais demandez-leur de respecter ou de dépasser leur propre objectif de lecture et même de signer un engagement de lecture pour solidifier leur engagement.

Révisez votre liste tous les trois mois : Inclure entre 6 et 15 titres au choix, de préférence à partir de livres de différents formats, genres et longueurs. Il se peut que les élèves ne les lisent pas tous pendant cette période, mais l’idée est de leur donner des options et des exposer à une variété de titres qui, selon vous, profiteront à leurs objectifs de lecture et d’apprentissage.

Encouragez-les à prendre des notes : La lecture elle-même est fantastique, mais la meilleure façon de conserver le vocabulaire et les expressions qu’ils ont appris dans les livres est des écrire et des mémoriser. Les bougies facilitent la prise de notes, mais si vos élèves préfèrent les vieux livres de poche, l’astuce consiste à ne pas perturber leur lecture et à compartimenter la lecture et la prise de notes.

Plus que de chercher chaque mot inconnu pendant la lecture, suggérez à vos élèves de le souligner, puis de le noter dans leur cahier et de le chercher dans leur dictionnaire à la fin du chapitre ou après quelques pages de lecture. Cependant, certains mots apparaîtront beaucoup plus souvent que d’autres, dans un chapitre donné ou même sur une seule page ; dans ce cas, encouragez les élèves à ne pas attendre et à faire des recherches sur ces mots importants pour pouvoir suivre l’histoire plus facilement.

Parler de leurs livres pendant les heures de tutorat : Utiliser les séances de tutorat pour les faire revenir en arrière, les guider et élever leur niveau de lecture. Voici quelques activités:

Café littéraire : C’est une période détendue pour avoir des discussions animées et opinions sur un livre donné. Demandez à votre élève ses impressions générales sur le livre, ses thèmes, ses choix de personnages et son style d’écriture. Ensuite, aller au-delà du monde des opinions et se concentrer sur les éléments artistiques, historiques ou culturels qu’ils ont tirés du livre et dans quelle mesure ceux-ci valident ou diffèrent de leurs opinions antérieures sur la société française.

Exposé (Présentation) : Cet exercice traditionnel français exige que les élèves préparent une présentation orale et écrite structurée sur un livre qu’ils ont lu. Laissez-leur le soin de le structurer comme bon leur semble, à condition que la présentation soit remplie d’informations. Cela implique beaucoup plus de recherche et de questionnement et c’est une stratégie fantastique pour vérifier la compréhension tout en développant de solides compétences en conversation. Demandez-leur d’écrire un court essai inspiré du livre qu’ils ont lu. Cette suite doit respecter le style de l’auteur et répondre aux questions restées sans réponse dans la fin du livre. Laissez-leur le soin de trouver une fin meilleure et plus créative !

Renforcer l’écriture et la conversation avec des devoirs amusants et significatifs

Il importe que vos élèves veuillent faire leurs devoirs. Les devoirs devraient être l’occasion d’aller au-delà de ce qui a été étudié lors des séances de tutorat, par le biais de la recherche et de l’étude indépendante. C’est aussi le moment de rassembler des questions très précises sur les sujets abordés lors de la séance précédente pour la séance suivante ; cela démontre que vos élèves ont eu à faire face à des concepts difficiles et peuvent avoir besoin de votre collaboration pour résoudre les questions restantes.

Grandes idées pour les devoirs:

Crée un tableau de passion en français : Le tableau des passions de votre élève est une collection de tout ce qui les représente, en français. Encouragez les élèves à rassembler des images représentatives, des articles de journaux, des mots de vocabulaire et des citations qui illustrent leur personnalité et aux placer au tableau. Ils peuvent naviguer sur Internet, dans les magazines français et les dictionnaires français pour organiser ces éléments.

Demandez-leur d’ajouter au moins cinq thèmes ou passions différents. Compléter leur production par une discussion orale spontanée où ils se présenteront et discuteront plus longuement des éléments du tableau (leurs passions).

Profiler un Français ou un point de repère : Faire une recherche et demander aux élèves de choisir une personnalité française de leur choix et des rechercher comme si elles étaient journalistes. Cette activité amusante exige de solides compétences en recherche, en rédaction et même en expression orale. Les élèves peuvent utiliser autant ou aussi peu de ressources qu’ils le souhaitent, y compris les sites français, les réseaux sociaux français et, bien sûr, la télévision et les journaux français.

L’objectif est de créer un profil dynamique, que ce soit en écrivant un court article biographique ou une entrevue, ou en faisant un faux documentaire télévisé sur le sujet.

Surfer sur les sites français : Trouver un site lié à un thème comme ceux que vous avez étudié ensemble et qui est le vôtre élève. Si vous étudiez la mode, rendez-vous sur les sites des grandes maisons de couture françaises Le Bon Marché ou Chanel. Enseignez à l’avance le vocabulaire clé du site, que l’on trouve habituellement dans les catégories ou les titres des pages, mais demandez aux élèves de faire des recherches sur le vocabulaire qu’ils veulent apprendre.

Apprendre le français
Pendant une semaine, demandez-leur de naviguer sur le site et de surveiller ses comptes de médias sociaux afin d’absorber plus facilement le vocabulaire et de trouver plus d’informations sur l’entreprise ou la personne désignée. Lors de votre prochaine session, posez aux élèves des questions spécifiques basées sur les éléments qu’ils ont appris sur le site et jouez au jeu de recherche du site : demandez-leur de vous amener à des pages spécifiques sur le site, telles que Robes, Sacs ou Beauté. Ils devraient être en mesure de naviguer très rapidement sur le site.

Journal d’un rêve : Demander aux élèves d’écrire les rêves de chaque nuit en français à leur réveil le matin. Ils peuvent adopter le style ou le format qu’ils veulent, mais ils doivent utiliser autant de verbes et d’adjectifs descriptifs que possible. Consacrez votre séance de tutorat suivante au récapitulatif de l’exercice où, en plus de distribuer leur journal de leurs rêves pour correction, ils partageront avec vous leur rêve préféré de la semaine en détail oralement.

Cuisine française : Demandez à vos élèves de faire cuire au moins une recette par semaine dans des sites de cuisine française comme Marmiton. Ensuite, demandez-leur de réécrire la recette dans leurs propres mots, en expliquant pourquoi ils ont choisi le plat, comment il a été reçu par les personnes qui l’ont goûté et un examen détaillé des éléments sensoriels du plat, y compris son goût, son odeur et sa présentation. Ils doivent être aussi descriptifs que possible. Demandez-leur de le partager sur Google Docs ou leur blog, s’ils en ont un !

Etre un tuteur français est beaucoup plus facile qu’il n’y paraît, non ? Qu’attendez-vous pour mettre en œuvre ces idées géniales ? Bonne chance ! (Bonne chance !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *