Accueil > ECOLES / ETUDES / EDUCATION > Grandes écoles > Grande École en France : le système des Grandes Ecoles françaises
Grandes Écoles en France

Grande École en France : le système des Grandes Ecoles françaises

Il y a environ 250 grandes écoles où sont enseignées les futures élites du pays. Ce sont les établissements d’enseignement supérieur les plus prestigieux de France. Les principales grandes écoles sont celles des Ecoles d’ingénieurs et des Ecoles de commerce. Il existe aussi des écoles plus spécialisées (et prestigieuses) comme l’Ecole Normale Supérieure (ENS), l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), l’Institut d’Etudes Politiques (IEP) et les Ecoles Nationales Vétérinaires (ENV).

Les diplômes délivrés dans les grandes écoles

Les diplômes délivrés dans les grandes écoles sont soit le Diplôme d’ingénieur, soit le Diplôme de Grande Ecole.

Le taux de réussite à la fin de cinq ou six ans est de près de 100 %

Seules quelques centaines d’élèves sont admis dans chacune des grandes écoles chaque année. Néanmoins, ils ont des liens européens et internationaux forts et s’efforcent de recruter sur une base internationale.

Les étudiants souhaitant s’inscrire doivent normalement suivre un cours préparatoire de deux ans, qui se termine par un examen hautement compétitif à l’échelle nationale. Suivez ensuite trois à cinq années d’études.

Le cours préparatoire s’appelle Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE).

Le CPGE est normalement un diplôme de deux ans de préparation aux concours d’entrée dans les grandes écoles et effectué dans les sections et classes spécialisées d’un lycée.

La norme est équivalente aux deux premières années d’études universitaires. Ceux qui suivent les classes préparatoires, mais décident ensuite de ne pas poursuivre leurs études dans une grande école peuvent donc, normalement, obtenir une exemption des deux premières années d’études universitaires de premier cycle.

De même, les personnes qui suivent un cours de premier cycle à l’université sont également autorisées à passer à un cours de CPGE, à condition qu’elles soient considérées comme ayant les aptitudes nécessaires pour les études.

La quantité de travail requise chaque semaine est très élevée, et seuls ceux qui obtiennent de bonnes notes au BAC sont acceptés dans les cours. Ceux qui envisagent cette voie doivent être en mesure de gérer le stress susceptible d’être causé, bien que ceux qui y participent se disent très satisfaits de leurs études.

Trois filières d’études

Il y a trois filières d’études qui peuvent être suivies, soit l’économie et le commerce, la littérature, ou la science.

L’accès aux classes préparatoires fait l’objet d’un avis favorable du lycée. Seuls quelques lycées proposent des classes préparatoires.

Pour obtenir plus d’informations, vous devez prendre contact avec le Proviseur d’un lycée, ou son Centre d’Information et d’Orientation (CDI ou CIO).

Le processus formel de candidature se fait par Internet entre le 20 janvier et le 20 mars de chaque année. Il est possible de faire une demande en dehors de ces dates, mais il se peut fort bien que le choix des places ne soit pas disponible.

L’aide financière est disponible pour les étudiants participant aux cours du CPGE de la même manière que pour tous les étudiants de l’enseignement supérieur, avec en plus la possibilité d’obtenir des bourses de mérite pour ceux qui obtiennent très bien dans leur examen de BAC, et qui seraient autrement admissibles pour des raisons de revenu à une bourse universitaire ordinaire.

Les concours nationaux d’entrée dans les grandes écoles ont lieu en avril et, mai de chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *