auto entrepreneur

Comment devenir auto entrepreneur ?

Avec le bouleversement profond de nos économies par l’intégration du numérique à nos habitudes, de nouvelles façons de travailler émergent. Ceci se manifeste à la fois dans les outils et les usages mais aussi dans les statuts. Le gouvernement a donc il y a déjà quelques années offert de nouvelles possibilités aux individus qui souhaitent entreprendre en créant le statut d’auto-entrepreneur.

Il présente de nombreux avantages et répond parfaitement aux besoins en souplesse et en flexibilité de l’économie numérisée d’aujourd’hui. Mais comment devenir auto entrepreneur ? Quelles sont les démarches à effectuer, les droits et les devoirs de ces entrepreneurs d’un genre particulier ? Réponses exhaustives dans cet article.

Les avantages du statut d’auto entrepreneur

Si le statut d’auto-entrepreneur, que l’on appelle plus souvent micro-entrepreneur désormais, est aussi populaire et commun aujourd’hui, c’est parce qu’il répond parfaitement aux impératifs de l’économie d’aujourd’hui. Avec le numérique, de nouveaux services ont émergé notamment parce que le fil de nos vies s’est vu de plus en plus relié à notre smartphone. Et ceci a créé de nouvelles opportunités de création d’entreprise à nos concitoyens épris de liberté et d’indépendance.

Devenir auto entrepreneur permet avant tout de bénéficier d’un régime social et fiscal très favorable. C’est en effet pour stimuler la création d’entreprises individuelles qu’a été conçu ce statut. Beaucoup l’utilisent donc pour tester de nouvelles idées de business sur le marché ou alors pour bénéficier d’un complément de revenus. D’autant que non content de limiter la charge fiscale et sociale de votre activité, le statut d’auto-entrepreneur est aussi très facilement accessible grâce à une vraie simplification des démarches. Pour savoir comment devenir auto entrepreneur, suivez le lien !

Qui peut se mettre auto entrepreneur ?

En principe, toute personne physique qui le souhaite peut devenir auto entrepreneur car l’accessibilité est à la base de la création de ce statut qui se veut souple et flexible. Néanmoins, il faudra tout de même répondre à des critères spécifiques pour les étrangers et les mineurs. Sachez aussi que la plupart des activités peuvent être exercées sous ce régime particulier. Ceci concerne les professions artisanales comme libérales ou commerciales mais il existe tout de même certaines restrictions pour des métiers particuliers.

On pense notamment aux professionnels de la santé comme les médecins ou à ceux relevant du domaine du droit comme les avocats. L’interdiction d’exercer sous le statut d’auto entrepreneur est également appliquée aux professions artistiques rémunérées par les droits d’auteur ainsi qu’aux activités relevant de la TVA immobilière notamment. Sachez aussi que pour profiter du statut d’auto-entrepreneur, il faudra aussi veiller à respecter certains seuils de chiffre d’affaires hors taxes, qui varient en fonction du type et de la nature de l’activité exercée. Mais alors comment devenir auto entrepreneur ?

Comment devenir auto entrepreneur ?

Pour devenir auto entrepreneur, rien de plus simple. Pour procéder à votre inscription il vous faudra constituer un dossier rassemblant plusieurs pièces. D’abord une copie de votre carte d’identité, un formulaire de déclaration de début d’activité autoentrepreneur rempli, daté et signé ainsi qu’un justificatif de domicile de moins de trois mois pour ceux qui exercent une activité commerciale et libérale. Ajoutez à cela une déclaration de non-condamnation, sauf pour les professions libérales, et une déclaration d’affectation du patrimoine professionnel si nécessaire et vous voilà prêt !

Sachez aussi que si vous ne savez pas du tout comment devenir auto entrepreneur et que vous avez besoin d’un soutien juridique ou administratif, il existe des sites spécialisés dans l’accompagnement des entrepreneurs. On pense notamment à Legalstart.fr qui permet de créer son entreprise en ligne, dans les meilleures conditions, à des prix imbattables et avec l’assurance de bénéficier de documents de qualité !

autoentrepreneur

Les implications administratives et juridiques du statut d’auto entrepreneur

On ajoutera ici que le dossier devra être envoyé au Centre de Formalités des Entreprises compétent en fonction de la nature de votre activité et de votre zone géographique. Maintenant que vous savez comment devenir auto entrepreneur, faisons un tour d’horizon de vos obligations car si le statut est assurément souple et simple à prendre en mains, il n’en demeure pas moins un statut juridique qui vous oblige envers différentes institutions veillant au respect des règles dans le monde du travail.

Ici, il s’agit donc de savoir comment être autoentrepreneur et le rester sans risquer le préjudice judiciaire. D’abord, déclarez votre chiffre d’affaires, même s’il est nul, est indispensable. Ceci se fait tous les mois ou tous les trimestres en fonction du choix que vous aurez fait lors de la création de votre micro entreprise. Par ailleurs, il vous faudra respecter les seuils de chiffres d’affaires associés au type d’activité que vous exercez et enfin déclarer votre TVA si vous avez renoncé au régime d’exonération.

Existe-t-il des aides pour devenir auto entrepreneur ?

Savoir comment devenir auto entrepreneur c’est bien, mais encore faut-il avoir les ressources nécessaires pour lancer son projet. En effet, si certains types d’activité, comme beaucoup de professions libérales, ne demandent que peu d’investissements, d’autres imposent des frais importants pour lancer l’activité. Sachez qu’il existe notamment des aides au niveau local, proposées soit par le conseil régional soit par le département ou bien encore par certaines associations. Avant de vous lancer, il sera donc important de bien étudier les possibilités en contactant ces différents acteurs pour planifier votre action de manière adaptée.

Pour les auto entrepreneurs artisans, il existe parfois des aides proposées par les Chambres des métiers et de l’Artisanat. Là encore, savoir prendre le temps de s’informer est absolument indispensable pour ne pas passer à côté d’un coup de pouce bienvenu ! Même chose pour la Chambre de Commerce et d’Industrie qui peut s’avérer parfois un soutien financier intéressant. Enfin, sachez qu’il existe des aides plus spécifiques comme celles de l’ADIE pour les entrepreneurs à l’écart du marché du travail notamment mais aussi des aides de différentes natures comme l’ACRE, l’ARCE ou la NACRE.

Combien coûte la création d’une autoentreprise ?

Le statut d’auto-entrepreneur est avantageux par bien des aspects. On aime notamment sa souplesse et le nombre réduit des démarches à effectuer ainsi que le peu de documents nécessaires pour faire démarrer son activité. En outre, les différentes aides proposées à de multiples niveaux sont autant d’atouts pour attirer les projets des entrepreneurs de tous horizons, permettant ainsi à la France de redevenir ce qu’elle n’a au fond jamais cessé d’être, une terre où la prise de risque, implication dans un projet ou bien encore le goût de l’aventure économique forment l’ADN de ses habitants.

Mais ce ne sont pas là les seuls avantages du statut d’auto-entrepreneur. En effet, la création d’une autoentreprise est en principe gratuit, même si certaines professions très particulières, nécessitant par exemple une inscription dans un registre spécifique, peuvent générer des frais. Sachez tout de même que les entreprises spécialistes de d’accompagnement des entrepreneurs sont de vrais soutiens dans le processus de création de votre auto entreprise et peuvent vous apporter un vrai plus.

En effet, chez Legalstart.fr par exemple, non seulement, les experts vous aident à savoir comment devenir autoentrepreneur mais en plus ils vous guident grâce à des conseils personnalisés, des outils adaptés à vos besoins et un nombre incroyable d’articles détaillés sur toutes sortes de sujets qui intéressent les entrepreneurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *