Accueil > FORMATIONS / APPRENTISSAGES > Portraits de métiers > Scaphandrier plongeur soudeur : salaires, débouchés, formations, etc.
Scaphandrier

Scaphandrier plongeur soudeur : salaires, débouchés, formations, etc.

Vous aimez l’adrénaline et le milieu marin ? Vous aimeriez exercer une activité professionnelle dans ce domaine ? Sachez que le métier d’un scaphandrier plongeur soudeur est fait pour vous. Dans l’article, nous vous disons tout ce qu’il y a à savoir.

Qu’est-ce qu’un scaphandrier plongeur soudeur ?

Un scaphandrier plongeur soudeur est un professionnel qui est chargé de réaliser diverses explorations en eaux profondes. Il est également possible qu’il ait à effectuer des travaux au beau milieu de ces zones ayant une forte pression atmosphérique, supérieure à la normale. Le scaphandrier, du fait de ces contraintes, est soumis à une sécurité des plus strictes ainsi qu’à une formation qui est très poussée.

Une fois formé, ce professionnel est apte à réaliser divers travaux dans les profondeurs des eaux, notamment à plus de 150 mètres, pendant de nombreuses heures.

Ainsi, si vous souhaitez devenir scaphandrier plongeur soudeur, il faut avant tout avoir une condition physique excellente. Aussi, vous devez savoir travailler en équipe mais également ne pas être sujet au stress.

Scaphandrier plongeur

Quelle formation suivre pour devenir scaphandrier et quelles sont les différents débouchés ?

Pour pouvoir exercer en tant que scaphandrier professionnel, il faut avoir le Titre Professionnel de Scaphandrier Travaux Publics. Pour obtenir ce titre, il est nécessaire de valider trois blocs de compétences. Plusieurs formations sont dès lors possibles. Pour pouvoir les suivre, vous avez le choix entre trois établissements :

  • L’Institut National de Plongée Professionnelle, ou INPP
  • L’Ecole Nationale des Scaphandriers ou ENS
  • Le Centre d’Activités Plongée de Trébeurden

Tout d’abord, il faut être capable d’effectuer des relevés et des positionnements d’ouvrages immergés. Ensuite, il faut être apte à construire et d’entretenir les réseaux ainsi que les ouvrages immergés. Enfin, il faut savoir assembler et démonter les ouvrages métalliques immergés.

Il existe ainsi plusieurs métiers répartis en différentes mentions. La mention A regroupe les travaux subaquatiques. La mention B concerne les interventions subaquatiques. La mention C traite des interventions sans immersions qui sont effectuées dans le domaine touchant la santé. Pour la mention D, il s’agit des travaux sans immersions.

Enfin, il existe plusieurs classes qui témoignent du niveau de formation :

  • Classe 0 : moins de 12 mètres de profondeur
  • Classe I : jusqu’à 30 mètres
  • Classe II : jusqu’à 50 mètres
  • Classe III : plus de 50 mètres

Pour information, les classes 0 et I ne sont plus disponibles dans la mention A.

Combien est payé un scaphandrier plongeur soudeur ?

Ce qu’il faut que vous reteniez, c’est que plus vous avez le goût du risque, mieux vous serez payé. Effectivement, le salaire d’un scaphandrier dépend du risque qu’il est prêt à prendre.

Pour les professionnels optant pour des missions durant des semaines ou encore plusieurs mois, le salaire varie entre 2500 euros à 5000 euros par mois. Mais l’expérience peut également être un facteur favorisant le salaire.

Par ailleurs, il est important de savoir que le montant du salaire peut aussi dépendre du milieu où le scaphandrier va exercer. Dans un site d’exploitation pétrolière offshore, par exemple, les salaires des scaphandriers peuvent atteindre les 10000 euros par mois. Dans ces cas, l’expérience n’est pas souvent significative, puisque même de jeunes diplômés peuvent être payés avec cette somme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.