Accueil > ECOLES / ETUDES / EDUCATION > Ecole supérieures spécialisée > Devenir programmeur Symfony : quelles sont les études à faire ?
études pour être programmeur Symfony

Devenir programmeur Symfony : quelles sont les études à faire ?

La toute première version de Symfony arrive sur le marché le 18 octobre 2005. Pour combler ses besoins en fonctionnalités de gestion utilisateurs, la société SensioLabs décide de développer un framework qui répond à ses problématiques redondantes. Les développeurs PHP, soumis aux mêmes contraintes, adoptent très vite ce nouveau framework et une communauté active et dynamique se crée autour de Symfony.
Devenir programmeur Symfony est un objectif qui demande une véritable connaissance du code. Maîtriser les langages informatiques de base, connaître le fonctionnement des différents CMS ou encore être à l’aise avec les différentes bases de données sont des compétences indispensables pour prétendre au poste. Ce large socle de connaissances permet toutefois de profiter d’un marché ouvert et dynamique où les rémunérations généreuses attirent de plus en plus de développeurs. Retour sur un framework qui tient la route.

Symfony, kezaco ?

Symfony est à l’origine destiné à simplifier le travail des développeurs sous PHP. Ses diverses fonctionnalités, présentes dès la première version, permettent de gagner énormément de temps en limitant les tâches répétitives auxquelles sont confrontés les développeurs et en optimisant la gestion des sites ou applications. Avec le temps, une deuxième puis une troisième version, plus professionnalisées, sont apparues, visant à rendre les développeurs immédiatement opérationnels.

Symfony intègre donc des outils intéressants, voire révolutionnaires, comme l’ORM Doctrine et le moteur de templates Twig. Sa syntaxe parfois lourde et difficile à utiliser pour les petits projets est compensée par une grande modularité et une forte réutilisabilité. Calibré pour des performances de grande envergure, de nombreuses applications de grande taille l’ont choisi comme Blablacar ou Trivago, lui assurant succès et célébrité dans le monde de la programmation où le développeur symfony est désormais reconnu et recherché.

Le développeur Symfony

Devenir programmeur Symfony, c’est justifier d’un profil apprécié des recruteurs. En effet, cette compétence nécessite de posséder de vastes connaissances préalables. Le développeur Symfony est chargé de créer et de développer les sites Internet ou applications de ses clients. Il doit respecter un cahier des charges précis et fournir une solution adaptée aux besoins du commanditaire.

Pour cela, il doit nécessairement maîtriser plusieurs langages informatiques parmi lesquels le PHP bien sûr mais aussi le HTML5/CSS3 ou encore le JavaScript. Son domaine de compétences ne s’arrête pas au code pur, il doit en effet comprendre le fonctionnement des principaux CMS (WordPress, JoomLa ou Magento entre autres) et des bases de données type SQL par exemple. Ce métier demande également une véritable abnégation et une capacité à travailler sous pression. Respecter les délais, être organisé et savoir trouver des solutions à de nouveaux problèmes, voilà les soft skills indispensables pour devenir programmeur Symfony !

Devenir programmeur Symfony

Devenir programmeur Symfony

La formation au langage PHP est un prérequis indispensable pour postuler au métier de développeur Symfony. Les BTS et DUT sont les voies les plus empruntées par les étudiants. Pourtant, il est possible de suivre une voie alternative en passant par une école informatique ou une école d’ingénieur. Sachez tout de même que les masters universitaires sont appréciés des recruteurs. Le salaire moyen d’un débutant est de 34000 euros par an tandis que les développeurs Symfony chevronnés peuvent prétendre à 50000 euros par an et parfois plus.

Pensez également aux perspectives d’avenir offertes par le métier. En agence web, dans une société informatique ou bien directement chez l’annonceur, le développeur Symfony est polyvalent et très apprécié dans les équipes. Son évolution le mènera parfois à des postes de chef de projet informatique ou chef de projet technique tandis que d’autres préféreront opter pour un poste de webmaster au service d’une entreprise en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *