Accueil > FORMATIONS / APPRENTISSAGES > Formation professionnelle > Formation pilote de ligne : comment devenir pilote de ligne
Formation pilote de ligne

Formation pilote de ligne : comment devenir pilote de ligne

Depuis toujours, le pilote de ligne est un métier qui passionne plus d’un. Voler au-dessus de la terre, faire le tour du monde, se trouver à plusieurs endroits en quelque temps, tout cela fait envier. Mais il ne faut pas non plus oublier que ce professionnel est responsable de la vie de plusieurs passagers. Il doit donc avoir plusieurs capacités, compétences et connaissances pour assurer ce métier. Voici plus d’informations.

En quoi consiste cette profession ?

Le pilote de ligne est un métier qui consiste à piloter un appareil volant. La personne qui s’engage à le faire est ainsi responsable du confort, mais aussi et surtout de la sécurité de ses passagers et de l’appareil. Il assure le transport de ces personnes d’un point à un autre. Tout cela requiert un équilibre nerveux et physique à toute épreuve. C’est aussi un métier qui exige une importante présence d’esprit pour faire face aux imprévus. Turbulences, espace aérien encombré, petit problème technique imprévisible, brouillard, et bien d’autres encore, le pilote de ligne doit faire face à tout cela et sans paniquer.

En outre, le professionnel doit aussi affronter d’autres soucis physiques malgré la fatigue, les nuits blanches et les décalages horaires divers. Ainsi, il a besoin d’une bonne condition physique.

Exercer le métier de pilote de ligne nécessite aussi plusieurs moments d’apprentissage, par exemple à l’école Air France. Il faut en effet, refaire des stages pour maintenir les compétences et s’entrainer ou encore faire des veilles par rapport aux nouvelles machines, nouvelles technologies, etc.

devenir pilote de ligne

Comment accéder au métier de pilote de ligne ?

Quatre solutions s’offrent à toutes les personnes qui souhaitent devenir pilote de ligne :

  • la filière militaire ;
  • les formations cadettes ;
  • l’ENAC ;
  • la formation dite autodidacte.

Plusieurs pilotes de ligne ont suivi une formation militaire (sans obligatoirement avoir fait des Opex) pour obtenir une licence et être pilote de chasse, pilote de transport ou pilote d’hélicoptère. À la fin de leur contrat, ils poursuivent leur carrière auprès des compagnies aériennes civiles.

Certains ont fait des formations cadettes. Ce sont des formations qui ont fait leur apparition lors des périodes de crise pendant laquelle les compagnies aériennes manquaient de pilote. Elles s’engageaient alors à former elles-mêmes leurs pilotes. Parmi les plus connues, les formations cades d’Air France font partie des plus prisées.

Il y a aussi des pilotes de ligne qui ont fait leurs études de pilotage au niveau de l’ENAC ou école nationale d’aviation civile. Cet établissement est accessible à tous les apprentis qui ont un profil d’ingénieur, qui ont fait une classe préparatoire et qui ont passé le concours d’entrée. Les élèves de cette école sont appelés les élèves pilote de ligne ou EPL. Ceux qui finissent leurs années d’études obtiennent les licences nécessaires pour piloter un appareil volant. Considérée comme une des meilleures écoles au monde, les sortants de l’ENAC sont exemptés d’une partie de la sélection au niveau d’Air France.

Ceux qui suivent une formation en autodidacte ont moins de chance pour intégrer les compagnies aériennes surtout celles qui sont célèbres. Cependant, ce n’est pas complètement impossible. Il faut qu’ils réussissent à prouver leur capacité.

Devenir pilote de ligne : d’autres alternatives

D’autres options s’offrent à ceux qui souhaitent devenir pilotes de ligne. Mis à part, les établissements de formation susmentionnés, vous pouvez également intégrer une école de pilotage comme Avialpes. Au début, cette entreprise proposait surtout des vols au dessus des Alpes. Elle offre aux touristes la possibilité de survoler le massif du Mont Blanc, le massif des Aravis ou encore le lac d’Annecy. Depuis 2014, cette société a obtenu un agrément de l’ATO (Air Training Organisation) pour dispenser des formations de pilotage.

En plus de cette formation, la filière privée compte de multiples écoles reconnues par la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile). Ces établissements proposent deux types de formations bien distinctes : la formation ATP modulaire et la formation ATP intégrée.

La formation ATP modulaire est destinée à ceux qui souhaitent apprendre l’aéronautique à leur rythme. la formation ATP intégrée, de son côté, s’étale sur deux ans. Elle convient même à ceux qui ne disposent d’aucune expérience dans le domaine de l’aéronautique. Ce type de formation permet de valider les titres aéronautiques ci-dessous :

  • licence CPL(A) de pilote professionnel commercial
  • 14 certificats théoriques de pilote de ligne (ATPL théorique)
  • attestation d’anglais aéronautique (FCL 055)
  • attestation APS MCC de travail en multipilotes
  • etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.