Accueil > FORMATIONS / APPRENTISSAGES > Portraits de métiers > Devenir coursier à vélo dans une grande ville est-il encore intéressant ?
Travail à vélo

Devenir coursier à vélo dans une grande ville est-il encore intéressant ?

Le grand eldorado des coursiers semble s’essouffler, il faut se demander si c’est toujours aussi avantageux de faire ce métier. Les règles changent sans cesses, un moment les coursiers sont payé à la course, puis au kilomètre, il est difficile de s’y retrouver. Est-ce toujours aussi avantageux de devenir coursier à vélo dans une grande ville.

Comprendre le métier de coursier avant de ce lancer

Avant de ce lancer pour devenir coursier à vélo, il est important de comprendre ce métier et de savoir de quoi il s’agit exactement.

Être coursier à vélo c’est assurer des livraisons à domicile pour des boutiques ou des restaurants. Généralement ce sont des livraisons de nourriture, mais ça peut aussi des fleurs, des objets, peut importe si une boutique propose ce service.

C’est un métier intéressant mais pas des plus évident. Être coursier demande une bonne endurance et de bonnes conditions physique, le coursier est amené à faire des kilomètres à vélo durant des heures.

Les bonnes étapes pour devenir coursier à vélo

Ce n’est pas très compliqué, pour devenir coursier il suffit d’être majeur, et d’être micro-entrepreneur et de choisir une bonne société avec qui travailler. Évidemment il faut aussi être équipé comme il se doit, avoir un bon vélo et un smartphone, les protections adaptés et le matériel pour transporter les produits.

Démarche pour devenir microentrepreneur

Ce n’est pas le plus simple ni le plus agréable à faire, mais c’est essentiel pour devenir coursier à vélo. De plus, aujourd’hui ces démarches sont simplifiées, tout peut se faire en ligne. Il suffit de remplir un formulaire sur l’un des sites dédiés, une fois le formulaire remplis, il sera traité plus rapidement, s’il est envoyé par la poste.

Ensuite, dans les papiers que vous aller recevoir vous aurez un numéro de siret, ce qui facilitera votre inscription sur l’une des plateformes de livraison. Il vous suffit alors de choisir la ou les plateforme(s) où vous souhaitez vous inscrire.

Formalité

Coursier à vélo en ville a ses avantages comme ses inconvénients

Les entreprises de coursiers à vélo, sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus présentes dans les grandes et les plus petites villes.

Les avantages à devenir coursier en ville

  • De la place pour tout le monde, il y a tellement d’entreprise et de place pour les livreurs, qu’il n’est pas difficile de se faire une place.
  • Des horaires flexibles, en tant que coursier tu es libre de faire les horaires de ton choix et de les faire quand tu en a envie
  • Faire du sport c’est bénéfique, devenir coursier à vélo, c’est faire des kilomètres durant plusieurs heures a un rythme intense.
  • En tant que coursier tu peux travailler pour plusieurs plateformes de livraison

Les inconvénients à devenir coursier à vélo en ville

  • De la place oui, mais beaucoup de concurrence, qui ne garantisse pas d’avoir une course
  • Un salaire instable, le salaire dépend du nombre de course ou parfois des kilomètres fait.
  • Le shift est aujourd’hui, moins avantageux qu’au début des plateformes de livraisons à domicile
  • C’est un métier fatiguant, malgré les heures flexibles, lorsque vous êtes sur un shift, vous devez assurer et être au maximum de votre forme pour faire un maximum de courses.

Choisir la plateforme de coursier

Si l’on regarde, par rapport à l’ouverture en termes de ville, Uber Eat est largement devant les autres. Delivroo est lui aussi bien installé sur ce marché. Avant de s’inscrire, il faut comparer toutes ces entreprises de coursier, car chacune à ses avantages et ses inconvénients.

Sachant qu’en tant qu’auto-entrepreneur il n’est pas interdit de travailler pour plusieurs entreprises, c’est même plutôt conseillé pour augmenter son chiffre d’affaires et donc son salaire. Mais ne vous laissez pas déborder, il ne faudrait pas décevoir un client, avec une erreur de commande.

Les différentes plateformes

UberEat, pour les plus indépendant, vous serez payé entre 4 et 9€ la course, cela en fonction du nombre de kilomètres effectués. Il n’y a pas de planning, pas de zone prédéfinie, le service fonctionne 7/7 jours et 24/24 heures.

Stuart, le meilleur choix pour les débutants, une rémunération de 9€ minimum de l’heure, généralement il faut compter en moyenne 8€ pour une course de moins de 8 km et 1,40€ le kilomètre supplémentaire.

Avec Delivroo la sécurité avant tout, des planning réguliers et modulable en fonction de vos disponibilités. 5,75€ le minimum par course et s’ajuste en fonctionne des kilomètres effectués, et double le dimanche.

Il y a donc dû pour et du contre pour devenir coursier à vélo en ville, il est important de bien comparer les différentes solutions qui s’offrent à vous. Demandez-vous s’il vaut mieux faire ça à plein temps ou en complément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *