Accueil > FORMATIONS / APPRENTISSAGES > Formations aux sports > Devenir coach sportif en salle : quelle formation, travail, salaire
coach sportif en salle

Devenir coach sportif en salle : quelle formation, travail, salaire

Avant tout, il est nécessaire de définir ce que fait un coach sportif. Il donne des cours sur tout ce qui est musculation, fitness, aérobic et renforcement musculaire. Il conseille aussi sur une alimentation adéquate correspondant aux objectifs sportifs des apprenants. Bien sûr, avant d’y arriver, un parcours pédagogique est à suivre pour être reconnue comme tel.

À quoi s’attendre du métier de coach sportif en  salle ?

Pour savoir ce qu’il faut faire dans ce métier, mieux vaut commencer par son domaine de travail. Le coach est le cadre référant pour les clients concernant tout ce qui se passe durant les séances. Pour les activités de musculation par exemple, le coach sportif exerce un encadrement sur l’utilisation correcte du matériel. Pour ce qui est des cours, il peut établir un emploi du temps avec ses clients pour suivre des séances suivant leurs objectifs sportifs.

Le coach sportif doit avoir quelques qualités certaines en plus de son savoir. La plus importante est d’être à l’écoute. Les activités sportives s’accompagnent d’un mental adéquat. De ce fait, à travers les échanges avec ses clients, le coach doit savoir prendre en considération cette variable essentielle. C’est une obligation pour établir une notoriété. La faculté à donner de la motivation est la deuxième qualité. Ceci rejoint la troisième chose à avoir qui est un esprit toujours positif. C’est un bon moyen de transmettre l’optimisme à ses clients. Ensuite, un vrai coach sportif doit être polyvalent pour exploiter toutes les perspectives qui s’annoncent. Dans son travail, le coach sportif doit aussi être rigoureux tout en restant tolérant dans son coaching.

coach sportif

Quels sont les parcours à suivre pour devenir coach sportif ?

La législation française ne reconnaît pas ce métier au même titre que d’autres comme professeur d’éducation physique et sportive. Ce travail est jusqu’alors inexistant administrativement parlant. D’ailleurs, les filières spécifiques de formation pour devenir coach sportif en salle en France n’existent pas. Toutefois, Des alternatives diplômantes existent. Il y a le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport BPJEPS. C’est un diplôme au niveau du baccalauréat donné par le Répertoire national des certifications professionnelles ou RNCP. Il délivre aussi un Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport ou DEJEPS. Ces formations se passent au CREPS. Une troisième alternative est le Diplôme d’État Supérieur de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport ou le DESJEPS.

Les aspirants au coaching sportif peuvent suivre une formation de deux ans après le Baccalauréat pour obtenir un diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques ou DEUST. Il est une voie très prisée pour devenir un coach spécialisé en fitness. Les candidats sont sélectionnés à partir de ses notes au baccalauréat et suivre un panel de filières à l’université. Un approfondissement de toutes ces options est nécessaire pour trouver ce qui convient le plus. Toutefois, pour ne pas se méprendre, le métier de coach sportif est différenciable d’autres métiers de l’éducation sportifs.

Qu’en est-il de la rémunération, combien un coach sportif gagne-t-il ?

Avec la popularité de ce métier aujourd’hui, il est normal de s’interroger sur la question. Les salaires en commencement de carrière sont compris entre 1 400 et 1 800 euros brutes pour un travail en salle dans le public ou le privé. À première vue, cela semble peu attrayant. Toutefois, avec une grande popularité et une bonne clientèle, les fins de mois peuvent devenir particulièrement intéressantes. Leur majorité converge vers une voie préméditée. Celle de devenir indépendant. Cela se traduit par l’accumulation des cours en plus de celles données en salle. Dans ce cas, le coach sportif indépendant se rend disponible pour offrir ses services aux grands publics. Cela peut aller de séances individuelles à séance de groupe en passant par des cours télédiffusées. Avec environ 45 euros de l’heure en région parisienne, un coach épris de nombreux clients peut gagner jusqu’à 10 000 euros.

Avant d’y parvenir, certaines mésaventures peuvent survenir sur le chemin de ceux qui veulent faire carrière. Le métier de coach sportif dépend essentiellement de sa clientèle qu’il soit indépendant ou non. La première chose à faire est donc de s’occuper un maximum de plages horaires pour éviter les intermittences. Au contraire du travail de bureau, la disponibilité peut devenir une contrainte suivant les besoins des clients. Par ailleurs, les rémunérations ne sont pas les mêmes à la capitale et en périphéries. Le salaire d’un coach indépendant tourne entre 30 à 35 euros de l’heure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *