Accueil > FORMATIONS / APPRENTISSAGES > Formation médicale > Les formations afin de devenir ostéopathe
formation ostéopathe

Les formations afin de devenir ostéopathe

L’ostéopathe est un praticien dont l’exercice est reconnu en France depuis 2002 et la fonction, réglementée depuis 2007. Il faut une formation diplômante avant de devenir ostéopathe. Métier passionnant aussi bien pour animaux que pour l’homme, il existe différentes voies pour y accéder !

L’ostéopathie : En quoi consiste une formation en ostéopathie ?

L’oséopathie fait partie des médecines douces. On distingue aussi bien l’ostéopathie animale qu’humaine.

L’ostéopathe est un des professionnels de santé les plus sollicités aujourd’hui. Agissant au niveau de la réhabilitation et de la rééducation du corps, il va donc effectuer des soins ostéopathiques au niveau de l’anatomie humaine (articulations, douleurs musculaires, troubles musculo squelettiques…) via la thérapie manuelle.

Une fois le diagnostic mis en place, le thérapeute va réfléchir au traitement le plus adapté. Via la médecine manuelle, il va prévenir les tensions musculaires et les blocages grâce à de la palpation et des techniques manuelles ! Outre les troubles fonctionnels, il peut aussi aider à réduire le stress et l’anxiété.

Les notions mises en pratique dans une école d’ostéopathie

Les ostéopathes de France, mettront en avant certaines pratiques importantes comme :

  • La thérapie manuelle ;
  • L’ostéopathie crânienne pour les traumatismes ;
  • L’ostéopathie pédiatrique pour le nourrisson ;
  • L’ostéopathie du sport :
  • La physiologie…

Ce professionnel de santé peut aussi être amené à collaborer avec d’autres praticiens comme le kinésithérapeute, le podologue ou encore l’orthophoniste.

Dans les établissements de formation, vous aurez aussi accès à d’autres formes d’ostéopathie comme l’ostéopathe animalier, l’ostéopathie équine…

Choisir une formation pratique pour devenir ostéopathe

Opter pour une formation initiale à temps-plein

ostéopatheSi vous vous demandez comment devenir ostéopathe, une formation en ostéopathie comporte plusieurs heures d’apprentissage. Le cursus demande aux étudiants de mettre en œuvre leurs connaissances afin que la séance d’ostéopathie soit pleinement aboutie par la suite.

Certains établissements reçoivent des consultations, afin que les étudiants puissent mettre en œuvre les cours théoriques.

Ensuite, il y a une formation en ergothérapie qui va préparer l’étudiant pendant 5 ans. Il est conseillé de préparer la formation en classe prépa en ostéopathie ! Au bout des 5 ans, on reçoit le titre d’ostéopathe homologué au niveau 1.

Choisir une formation continue

Il existe des établissements proposant une formation continue. Certains établissements proposent même des formations professionnelles pour les adultes. Ces cours pratiques peuvent durer 2600 heures au total ou moitié moins pour les personnes déjà professionnelles comme les spécialistes en kinésithérapie par exemple.

Le déroulement d’une étude d’ostéopathie

Il existe un référentiel de formation pour les établissements de formation proposant des études durant 5 ans. Il y a aussi bien des cours magistraux que des formations en pratique clinique. Afin de bénéficier d’un diplôme d’état, les premières années doivent acquérir des connaissances théoriques et des savoirs faire pratiques. Pour les dernières années, on se dirige vers un stage d’ostéo.

On recense 7 principaux domaines d’enseignement : Les sciences de base, la sémiologie, les sciences humaines et sociales, la gestion et le droit, la formation ostéopathie, et le développement des compétences. A cela, on doit ajouter le temps de préparation à la pratique clinique et au mémoire de fin d’étude.

Bien choisir son école d’ostéopathie

Vous vous demandez comment devenir ostéopathe ? Sachez que vous devez faire le choix d’une bonne école. Malgré les critères d’agrément sélectifs, il faut aussi se centrer sur la qualité des enseignements délivrés. Aussi, vous devez vous baser sur l’emplacement d’un établissement par rapport à votre région d’origine.

Dans tous les cas, il est conseillé de choisir un établissement inscrit au Répertoire National de Certification Professionnelle pour le titre de niveau 1. Cela vous permettra d’être rassuré sur la capacité de l’école à se baser sur un cahier de charges exigeant pour dispenser la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *