Accueil > ECOLES / ETUDES / EDUCATION > Ecole supérieures spécialisée > École infographie : découvrez les formations d’infographiste
École infographie

École infographie : découvrez les formations d’infographiste

Le monde du numérique en général et de l’Internet en particulier est un perpétuel chantier qui nécessite de nombreuses compétences pour évoluer. De multiples métiers participent donc à l’expansion de ce secteur appelé à devenir le plus dynamique, si ce n’est déjà fait, dans les années à venir. Le métier d’infographiste est central dans cet univers où l’image et la présentation de contenu jouent un rôle très important. Voici donc comment trouver une école infographie pour se lancer dans la carrière.

Le métier d’infographiste

L’infographiste est un professionnel de l’image dont les compétences sont mises à profit par ses clients ou employeurs pour créer des supports de communication, comme des flyers, des affiches ou des animations ainsi que des sites internet. C’est un métier qui demande une solide connaissance artistique, la maîtrise d’outils techniques, notamment informatiques et une bonne dose de créativité.

L’infographiste doit également être organisé et curieux pour étoffer en permanence ses connaissances.
Les outils les plus importants de l’infographiste sont les logiciels de PAO, comme Photoshop ou Paint Shop Pro par exemples. Ses commanditaires peuvent être des entreprises qui veulent créer des supports pour leurs campagnes de communication, des webmasters qui souhaitent améliorer la présentation de leur site ou tout autre entité qui souhaite développer des outils de communication multimédias. Mais quelle école infographie choisir pour se lancer ?

formations d’infographiste

Choisir une école infographie

Il existe désormais des filières classiques pour devenir infographiste après le Bac. Suite à un BTS communication Visuelle ou Design Graphique, on peut intégrer des Licences Pro Infographie ou Design puis approfondir ses connaissances au sein d’un Master Infographie. Mais de nombreuses structures parallèles ont également conçu leurs propres filières car l’école infographie est aujourd’hui de plus en plus attractive et la demande est forte parmi les jeunes.

Sup’Infocom, l’école Supérieure de l’Informatique et de la Communication est l’une des plus cotées. Elle propose un parcours en 3 ans après un Bac+2 accessible sur concours. L’École Nationale du Jeu et des Métiers Interactifs Numériques propose elle, en partenariat avec le CNAM un Master Jeu et Médias Interactifs, destiné cette fois au niveau Bac+3, là encore sur concours et entretien. On pourrait aussi citer Supcréa ou Créajeux, plutôt spécialisées dans le jeu vidéo mais qui forment également des infographistes.

Comment entrer dans une école d’infographie ?

Votre choix est fait : vous voulez faire votre entrée dans une école d’infographie. Nous allons donc vous expliquer comment cela va se passer de manière globale, même si certaines écoles peuvent avoir de petites spécificités.

Avant toute chose, vous devez vous renseigner sur les écoles qui existent dans le domaine de l’infographie. Attention, vous aurez aussi à vous décider entre plusieurs branches, comme :

  • le game design
  • le design 3D et animation
  • le web digital
  • l’UX design
  • la bande dessinée numérique

Prenez donc le temps de lire le programme de l’école pour vous assurer que cela répond à ce que vous recherchez, notamment du point de vue des matières enseignées.

Vous devrez aussi prêter attention à la notoriété de l’école, car cela va grandement conditionner votre entrée dans le monde du travail. Regardez donc les classements et si possible, rendez-vous aux portes ouvertes. Cela vous permettra de poser des questions aux étudiants actuels et également à des anciens élèves, pour savoir en combien de temps ils ont réussi à trouver du travail une fois leur diplôme en poche et à quel endroit.

Bien entendu, la localisation de l’école et les frais de scolarité auront aussi une incidence dans le choix de l’école, car forcément des études ont un coût. Pour le minimiser, vous pouvez envisager de faire une école en alternance, comme celle que nous vous proposons en cliquant sur le lien de cette rubrique. Vous passerez ainsi 3 jours par semaine en cours et 2 autres en stage. L’alternance offre aussi l’avantage d’acquérir un début d’expérience professionnelle et cela peut aussi vous faire connaitre. Cela peut donc contribuer à vous faire trouver du travail plus facilement à l’issue de la formation.

Une fois que vous aurez fait votre choix de l’école, vous devrez remplir les dossiers d’inscription. Il ne s’agit que de la première étape. Vous devrez leur fournir une lettre de motivation et un CV. Si votre dossier est retenu, vous aurez alors des tests à passer. Vous serez donc convoqué à un concours. Bien évidemment, les conditions vous auront été communiquées. Cela peut notamment prendre l’apparence d’un QCM pour la partie écrite, mais ce qui est certain, c’est que vous aurez aussi à passer un entretien. Si l’écrit permet de vérifier votre niveau de compétences, l’oral va servir à tester votre motivation. Il ne vous restera plus qu’à attendre le résultat. Généralement, cela prend environ 15 jours.

Débouchés des formations d’infographiste

En France, on compte environ 7000 infographistes et graphistes. On observe une certaine spécialisation des professionnels et la filière école infographie est en perpétuel ajustement. La conjoncture actuelle, notamment l’expansion constante du multimédia et le développement effréné du commerce en ligne offre de belles perspectives d’emploi mais il faut savoir que la concurrence est rude dans un secteur très attractif pour de nombreux jeunes connectés.

On peut exercer le métier d’infographiste de manière indépendante ou bien se faire embaucher par différentes types d’entreprise. Les plus demandeuses sont les agences multimédias, de communication ou de publicité. Toutefois, de nombreux secteurs ont également besoin des compétences des infographistes comme le secteur de la presse, le cinéma, les maisons d »édition ou encore l’industrie de l’animation et bien sûr celle du jeu vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *