Accueil > FORMATIONS / APPRENTISSAGES > Formation médicale > Les différents métiers liés à l’audition
differents audition metiers

Les différents métiers liés à l’audition

Élément clé pour communiquer, l’ouïe est un organe indispensable à la socialisation. Comme vous le savez, entendre permet de capter les messages de ses interlocuteurs, mais aussi de percevoir les sons environnants. Cependant, l’ouïe est un organe assez fragile et les pathologies impliquant l’audition sont fréquentes. Dans ce genre de situation, faire appel à un professionnel de la santé auditive représente la meilleure solution. Suffisamment outillés et expérimentés, ces spécialistes sont en mesure de résoudre au mieux les dysfonctionnements de l’oreille. Quels sont les différents métiers relatifs à l’audition ?

Les qualifications d’un audioprothésiste

Comme son nom l’indique, l’audioprothésiste est un technicien médical spécialisé dans la correction des problèmes auditifs. Si ce métier était encore peu connu il y a quelques années, il est désormais en plein essor. Ce succès s’explique par la durée de vie plus longue des personnes âgées et le taux croissant de personnes malentendantes. En outre, il importe de savoir en quoi consiste le métier d’audioprothésiste pour mieux en cerner les qualifications.

Aperçu sur la profession d’audioprothésiste

Concrètement, l’intérêt d’un audioprothésiste réside dans sa capacité à proposer des solutions parfaitement adaptées aux besoins auditifs de ses patients. Grâce à ses connaissances pointues de l’oreille et aux évolutions technologiques, ce spécialiste identifie l’origine et l’ampleur de la pathologie. Pour ce faire, l’audioprothésiste réalise une série de tests et expérimente un ensemble de corrections. Selon la gravité du mal, il peut ou non recommander le port d’un appareil auditif.

Compétences de l’audioprothésiste

Si vous envisagez de devenir audioprothésiste, sachez que vous devez impérativement faire preuve de certaines compétences. Tout d’abord, vous devez suivre une formation de 3 ans dans l’une des 5 prestigieuses écoles d’audioprothésiste de France. Comme vous pouvez l’imaginer, l’entrée dans ces instituts est conditionnée par la réussite à un concours préalable.

Très polyvalent, l’audioprothésiste doit également être doté de certaines qualités indéniables. Il doit notamment être patient et assez pédagogue dans la prise en charge des patients. Il doit également être rigoureux dans l’exercice de sa profession afin d’offrir des soins de qualité. De plus, ce professionnel doit se tenir régulièrement à jour des évolutions technologiques dans son domaine.

L’oto-rhino-laryngologiste et ses spécificités

Parmi les métiers relatifs à l’audition figure également celui d’oto-rhino-laryngologiste.

L’ORL en bref

À l’instar de l’audioprothésiste, l’oto-rhino-laryngologiste est un spécialiste des déficiences de l’audition. Cependant, le rôle de ce professionnel est beaucoup plus complexe que celui de son collègue audioprothésiste. En effet, l’ORL est un médecin qui traite les pathologies touchant aussi bien la tête que le cou. Outre l’oreille, ce spécialiste s’occupe donc de tout problème relatif à la voix, la respiration, l’odorat et au goût.

Le médecin ORL, un métier lié à l'audition

Ainsi, il intervient pour différentes infections de l’oreille, la paralysie du visage, les amygdalites ou encore les sinusites. Si l’ORL propose des traitements médicamenteux, ce médecin polyvalent est également en mesure d’opérer quand la situation l’exige. Il est par ailleurs habilité à proposer des dispositifs prothétiques ou implantables selon l’importance de la pathologie à traiter.

Les compétences de l’ORL

Pour devenir ORL, vous devez impérativement suivre des études préalables de médecine générale. Au bout des 6 ans de formation, vous pourrez faire la spécialisation ORL. Vous devrez notamment étudier durant 5 ans dans ce département avant d’obtenir votre diplôme de médecin oto-rhino-laryngologiste.

Au total, vous devez donc effectuer un parcours de 11 années pour exercer en tant que ORL. Bien qu’étant très passionnant, le métier d’ORL n’est pas de tout repos. Vous devez donc faire preuve de ténacité et de résilience afin de pouvoir l’exercer.

Que fait un audiologiste ?

Professionnel de la santé auditive, l’audiologiste est un praticien dont le rôle consiste à évaluer puis traiter les dysfonctionnements auditifs. Ainsi, l’audiologiste peut être consulté pour des cas d’acouphène, de misophonie, d’hyperacousie ou encore pour les troubles d’équilibre. Par ailleurs, ce professionnel est également habilité à soigner les défauts de traitement des sons par le cerveau. L’audiologiste a aussi pour mission de mesurer le degré de perte auditive du patient dans différentes situations.

Sur cette base, le spécialiste fait des recommandations selon le niveau de surdité. Il peut ainsi recommander le port d’appareil auditif ou l’intervention chirurgicale. Pour les cas extrêmes, l’audiologiste devra faire appel à ses talents de pédagogues. En effet, il devra proposer au patient et à son entourage des stratégies pour communiquer au mieux. Ces astuces seront notamment très utiles pour optimiser la compréhension de la parole par le malade au cours d’une discussion.

En bon professionnel, le travail de l’audiologiste ne se limite toutefois pas à proposer des solutions à ses patients. Il doit notamment mettre en place un programme de réadaptation auditive afin d’aider le malade à mieux s’adapter. Selon la problématique traitée, le processus pourra nécessiter une ou plusieurs séances de thérapie. Un suivi post-traitement est également nécessaire pour apprécier les améliorations induites par le programme.

Le rôle de l’orthophoniste dans l’audition

Professionnel paramédical, l’orthophoniste fait également partie des spécialistes intervenant lors des troubles de l’audition. En réalité, ce métier consiste à apprendre aux patients à se faire comprendre grâce aux divers moyens de communication humaine. Ainsi, les patients sont initiés aux techniques communicationnelles tant orales qu’écrites. Pour ce faire, le spécialiste a recours à différentes sortes de procédés.

Le bilan orthophonique

Comme son nom l’indique, le bilan orthophonique est un ensemble d’examens permettant de déterminer le degré de surdité d’un patient. Sur la base des résultats obtenus, le spécialiste peut proposer des programmes de rééducation impliquant aussi bien l’audition que l’oralité.

L'orthophoniste, un autre métier lié à l'audition

L’initiation à la lecture labiale

Généralement apprise aux personnes malentendantes de naissance, la lecture labiale est une clé d’intégration sociale en cas de surdité. En réalité, cette technique consiste à décoder les mouvements des lèvres durant une conversation pour en comprendre le sens. Par le biais de séances d’entraînement sur mesure, l’orthophoniste initie ses patients à cette discipline assez particulière. En associant les sons aux mouvements des lèvres, ces derniers peuvent alors communiquer de manière plus aisée avec leur interlocuteur.

Vous l’aurez certainement compris, les métiers liés aux dysfonctionnements de l’audition sont assez variés et complexes. Toutefois, il n’en demeure pas moins que l’exercice de ces professions est indéniablement passionnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.