Accueil > FORMATIONS / APPRENTISSAGES > Portraits de métiers > Comment devenir diagnostiqueur immobilier ?
diagnostiqueur immobilier

Comment devenir diagnostiqueur immobilier ?

Pour des raisons d’ordre légal, le diagnostiqueur immobilier est devenu un intervenant incontournable dans l’univers du bâtiment ou des immeubles en général. Bien que récente, cette profession a pris toute son importance dans les processus de vente, revente, location ou de mise en travaux de bien immobilier. Vous êtes passionné par le secteur de l’immobilier et vous désirez accéder à ce corps de métier ? Voici comment devenir diagnostiqueur immobilier !

Les qualités requises pour devenir diagnostiqueur immobilier

À l’instar de toute profession, celle de diagnostiqueur immobilier nécessite de la part de celui qui désire l’exercer un certain nombre de qualités importantes. Il est en effet nécessaire de disposer d’un esprit d’analyse très pointu, un sens affiné de l’observation et une grande capacité à s’intéresser au moindre détail. Ensuite, il est attendu du diagnostiqueur immobilier de disposer de connaissances élargies sur les différentes règles et conventions qui encadrent le secteur immobilier. L’autre qualité nécessaire pour bien exercer cette profession est la facilité relationnelle. Ce professionnel est en effet appelé à collaborer de façon continuelle avec d’autres corps de métier du secteur immobilier.

devenir diagnostiqueur immobilier

Quelles sont les missions du diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostiqueur immobilier est un professionnel dont l’intervention est requise dans tout processus de vente, revente, location ou mise en travaux de biens immobiliers. Maison, appartement, bureaux, divers bâtiments ou locaux… le diagnostiqueur immobilier est sollicité pour réaliser les vérifications obligatoires imposées par les législations en vigueur. Ce métier est en effet régi par l’article L271-4 du Code de la construction et de l’habitation qui prescrit qu’en cas de vente de tout ou partie d’un immeuble bâti, le vendeur doit annexer à la promesse de vente ou à l’acte authentique de vente un dossier de diagnostic technique. D’après la législation en vigueur, le dossier de diagnostic technique est constitué des diagnostics que voici :

  • Le constat de risque d’exposition au plomb ;
  • L’état présentant la présence ou non de produits ou matériaux contenant de l’amiante ;
  • L’état portant sur la présence de termites dans l’immeuble ;
  • L’état de l’installation intérieure de gaz et d’électricité ;
  • Le diagnostic de performance énergétique (DPE) ;
  • L’état des risques et pollutions (ERP).

métier immobilier
Suivre une formation

Comme vous pouvez le constater, la profession de diagnostiqueur immobilier est un métier dont l’exercice nécessite des compétences et aptitudes spécifiques. Pour les acquérir dans de bonnes conditions et devenir un bon diagnostiqueur immobilier, la meilleure façon de procéder est de suivre une formation dans un centre d’excellence comme Ase formation. Réputé pour la qualité de ses formations, ce centre forme depuis plusieurs années déjà des professionnels rompus à la tâche. Vous désirez devenir un excellent diagnostiqueur immobilier ? N’hésitez pas à vous rapprocher de ce centre pour vous faire former. En effectuant des recherches, vous pourrez en savoir davantage sur cette profession très respectée dans le secteur immobilier.

Diagnostiqueur immobilier : quelle rémunération ?

Le salaire du diagnostiqueur immobilier n’est pas fixe. Il varie en fonction de certains facteurs, dont le plus décisif est l’expérience. Le niveau de certification constitue également un facteur susceptible d’influer sur le montant de la rémunération du diagnostiqueur immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *