Accueil > ECOLES / ETUDES / EDUCATION > Faculté / université > Universités françaises : 10 faits que vous ne connaissiez pas !
sorbonne une université en france

Universités françaises : 10 faits que vous ne connaissiez pas !

Etudier à l’étranger à Paris est une opportunité passionnante, mais que savez-vous de l’expérience d’études qui vous attend ? Jetons un coup d’œil à 10 choses que vous ne saviez pas à propos d’aller à l’université à Paris. Les informations suivantes sont fournies si vous n’êtes pas directement inscrit dans une université française, mais dans le cadre d’un programme d’études à l’étranger.

Il existe deux types de cours universitaires français – cours magistral et travaux dirigés. Ils sont couramment abrégés en cm et td. La classe CM est la salle de conférence où vous prenez des notes. Le cours TD est l’endroit où vous passerez vos examens, terminerez vos travaux et obtiendrez vos notes.

Il y a cinq principaux types d’assignations pour la classe td :

Résumés hebdomadaires – Je n’ai jamais demandé à un professeur de td.

Devoir sur table – Au sujet de un à trois par semestre. Il s’agit d’un essai écrit en classe en utilisant vos textes comme référence et support.

Rédaction – Document terminologique portant sur un sujet précis. Il est écrit en dehors de la classe et remis à une date convenue à l’avance.

Contrôle oral– En tant qu’étudiant étranger non directement inscrit à l’université française, j’étais dispensé de cette affectation. J’en ai vu deux, l’un en histoire de l’art et l’autre en littérature. Pourriez-vous imaginer parler pendant 20 minutes devant la classe des coups de pinceau spécifiques utilisés par Van Gogh et de la façon dont ils représentent les enjeux socio-économiques de l’époque en français ? Je ne pouvais pas non plus et j’étais plus qu’heureux de ne pas avoir à le faire.

Test de fin de semestre

La participation en classe, la présentation orale, rédactions (articles) et le devoir sur table comptent pour 15% des notes des élèves français. Les 85% restants de la note d’un étudiant français sont la fin du test semestriel. J’ai été exempté de ce test pour la même raison que le devoir oral. Pour calculer les notes, mon programme d’études à l’étranger a ajusté la portion de 15 p. 100 de façon à ce qu’elle atteigne 100 p. 100. Cela m’a permis de transférer facilement mes notes de français à mon université américaine.

La salle de classe typique d’un collège français a un environnement plus rigide, au milieu du XXe siècle. Les étudiants français n’apportent pas d’ordinateurs portables en classe ; ils apportent des cahiers qui sont munis d’un quadrillage, et non pas d’une règle du collège. Les téléphones cellulaires ne bourdonnent pas ; il n’y a pas de repas pendant les cours ; il n’y a pas de murmures à votre voisin pendant que le professeur parle ; et les élèves ne se lèvent pas pendant les cours pour aller aux toilettes ou prendre un appel téléphonique. Une autre chose que vous remarquerez, c’est que les élèves français sont habillés pour la classe. Aucun étudiant français ne va à l’école en pyjama ou ne porte des pantalons amples, des sweatshirts ou des sweatshirts.

La plupart des professeurs américains sont préparés au doctorat. En France, votre professeur n’indique pas son niveau d’études. Il n’est pas listé dans le syllabus ni dans aucune autre ressource pour la classe. Aux États-Unis, on appelle le professeur ou médecin suivi du nom de famille. En France, vous appelez votre professeur monsieur, madame ou mademoiselle- pas de nom de famille. Une autre différence entre les professeurs américains et français est la façon dont ils enseignent. Les professeurs américains ont tendance à engager les étudiants et à accueillir favorablement la participation en classe. Les professeurs de français ont tendance à donner des cours magistraux et l’atmosphère de la classe n’encourage pas la participation volontaire des étudiants.

La note sur 20 !

Le système de classement français est basé sur un système de vingt points gagnés possibles, pas cent. Il y a une devise parmi les collégiens français au sujet du système de notation : 20 est réservé à Dieu (ou roi), 19 aux professeurs. Le système de notation théorique commence à 20, mais le système réel à partir duquel chacun fonde sa note est de 15. Les cours de français ont tendance à être plus lourds parce qu’ils sont divisés en deux sections ou séances ; chacune se réunissant de une à trois heures par semaine.

Les manuels scolaires ne font pas partie intégrante de l’expérience collégiale en français. Pour les deux semestres, je n’avais que deux classes où j’avais besoin d’acheter des livres. Je les ai achetés dans une librairie locale pour seulement 10€. Tous mes autres cours fournissaient soit un texte préfabriqué qui contenait des photocopies de passages, d’exercices ou d’autres documents. Il n’est pas clair si ces textes ont été faits à partir de manuels scolaires ou d’autres sources.

Les enfants ne sont pas fiers de leurs écoles !

Les élèves français ne sont pas fiers de l’école. Il n’y a pas de sweat-shirts universitaires et il n’y a pas de librairie dans les collèges pour vendre ces articles. En plus de ne pas avoir de librairies collégiales ou de vêtements, les universités françaises n’ont pas d’équipes sportives. L’université française est strictement académique. Si vous voulez aller au gymnase ou pratiquer un sport, vous devrez vous joindre à ces organismes à l’extérieur de l’école.

La technologie est le meilleur ami des étudiants américains à l’université. C’est ainsi que nous communiquons, que nous trouvons l’horaire des cours et que nous nous tenons au courant des activités sur le campus. Les étudiants français communiquent principalement par le biais d’annonces papier sur un tableau d’affichage pour les activités du campus. Si vous voulez parler à votre professeur, vous devez vous rendre en classe car il ne fournit pas d’adresse électronique. Bien qu’ils prennent des notes dans un cahier de notes, les élèves français tapent leurs rédactions et ont une adresse de courriel à l’école.

Un nouveau système scolaire

Tout comme vous devez vous habituer à une nouvelle culture, vous devez aussi vous habituer à un nouveau système scolaire. Ne vous inquiétez pas si vos notes ne reflètent pas toujours votre intelligence et votre potentiel scolaire. C’est tout à fait normal. Donner le meilleur de soi-même fera beaucoup de chemin.

Prendre des notes et lire tous les devoirs en français. Il sera tentant de trouver une traduction, mais cela ne fera que créer de la confusion et des erreurs lors de la rédaction d’un article ou d’un devoir sur table. Prendre des notes en français vous aidera également à améliorer vos compétences linguistiques plus rapidement.

Poursuivre ses études à Paris est une expérience formidable, mais différente de celle des Etats-Unis. Savoir à quoi vous attendre vous aidera à vous intégrer et à réussir. Bonne chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *