Accueil > FORMATIONS / APPRENTISSAGES > Portraits de métiers > Comment se reconvertir dans les métiers d’arts ?
métiers d'arts

Comment se reconvertir dans les métiers d’arts ?

Le choix d’une carrière professionnelle est sans nul doute l’un des virages majeurs vers notre vie d’adulte. Très vite, les enfants expriment en effet des souhaits particuliers pour leur futur. On entend souvent les termes de « pompier », « docteur » ou « policier » mais avec le temps les goûts et les envies s’affinent, la conscience de soi se précise et beaucoup de jeunes, et de moins jeunes, souhaitent alors se tourner ou se reconvertir vers des métiers d’art. Mais est-ce vraiment possible ? Et si oui, comment faire ? Réponses.

Pourquoi les métiers d’art attirent-ils ?

Au cours des décennies passées sous le régime dit des « Trente Glorieuses », la question du choix de carrière était globalement secondaire. La conjoncture économique favorable et l’explosion de la société de consommation pourvoyait largement aux besoins des individus. En outre, l’avenir des enfants semblait assuré et tous pouvaient vivre ensemble dans une sorte d’harmonie sociale et économique. Mais notre époque actuelle est elle marquée par l’incertitude et l’angoisse du lendemain.

En effet, le travail n’est plus aussi disponible que naguère, les perspectives économiques et écologiques s’assombrissent d’année en année et même le service public décline. Dans ce contexte, de nombreux individus cherchent à se rattacher à quelque chose de fort et de concret. Le choix d’un métier passion est donc particulièrement d’actualité. Beaucoup choisissent donc de se reconvertir vers des métiers d’art, en entrant par exemple dans une école de sculpture, comme l’ESEA d’Avignon. Mais est-ce un choix pertinent ?

reconversion art

Se reconvertir dans les métiers d’art : rêve ou réalité ?

Faire le choix de se reconvertir dans les métiers d’art peut paraître paradoxal dans un contexte d’incertitude économique. Pour certains, il serait en effet plus sage de s’orienter vers des carrières à l’avenir plus assurées, en visant par exemple un poste de fonctionnaire. Pourtant, il est important de comprendre qu’aujourd’hui, les individus sont en quête d’authenticité et il se pourrait bien que les métiers d’art, tailleur de pierre, ébéniste, souffleur de verre et bien d’autres encore offrent de meilleures opportunités de carrière que des professions plus classiques.

Mieux encore, ces métiers sont aussi la garantie de ne pas subir un quotidien morne et sans relief. Les métiers d’art sont par essence des professions où l’on doit exercer sa créativité, son talent personnel et les techniques acquises par l’apprentissage au quotidien. Dans ces domaines, l’ennui n’existe pas, car la routine est absente. Et c’est peut-être ça le plus important quand on sait que nous consacrerons désormais quelques années de plus au travail que nos parents.

Des métiers, des formations et des possibilités

Apprendre à sculpter le bois, travailler le métal dans une forge, souffler le verre pour réaliser des objets d’art, toutes ces habiletés nécessitent de suivre un apprentissage long et complexe pour être maîtrisées. Mais c’est aussi cela qui fait l’attraction de ces professions pas comme les autres et qui pousse chaque année plus de Français à se reconvertir dans les métiers d’art.

D’autant que le territoire national ne manque pas d’organismes de formation spécialisés, qui permettront à chacun de s’épanouir en travaillant des matières et des outils propres à satisfaire ses envies intimes. N’hésitez donc pas à entrer en relation avec ces institutions ou bien avec vos conseillers Pôle Emploi. Et d’ailleurs, ne serait-ce pas là un sujet d’exposé oral intéressant que d’être capable de formuler ses envies auprès d’un professionnel du domaine qui vous intéresse ? Alors n’hésitez plus et sautez le pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *